18  Marteau, épée et flèche acérée est l’homme qui porte un faux témoignage contre son prochain.

19 Comme une dent cassée et un pied disjoint, est la confiance dans le déloyal, au temps de la détresse.

20 Celui qui chante des chansons au cœur affligé est comme celui qui se déshabille par une journée froide, ou comme le vinaigre sur le salpêtre.

21 Si ton ennemi a faim, donne-lui du pain à manger ; et s’il a soif, donne-lui de l’eau à boire ;

22 Car ainsi tu amasseras des charbons sur sa tête ; et le Seigneur vous remboursera.

23 Le vent du nord chasse la pluie, et le visage en colère, la fausse langue.

24 Il vaut mieux vivre seul dans un coin du toit qu’avec la femme querelleuse dans une grande maison.

25 Comme de l’eau douce à l’âme fatiguée, tel est l’accueil de la terre lointaine.

26 Comme une source obscure et une source polluée, ainsi est le juste qui cède aux méchants.

27 Manger trop de miel n’est pas bon ; ainsi la poursuite de la gloire elle-même n’est pas la gloire.

28 Comme la ville est détruite, sans muraille, ainsi est l’homme qui ne peut contenir son esprit.

Publié par Franca

bonjour je suis ici pour passer des expériences vécues dans la connaissance de soi de la perte de poids et j'aimerais que vous m'aidiez avec mes connaissances,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :